Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILCVDOSSIERSDéfenseActivités des forcesArchivesEquipements des forcesQuestions budgétairesEvaluer l'action de l'EtatInstitutions et vie politiquePolitiques publiques nationalesHAUTE-MARNELa circonscriptionActu 52DOCSRapportsRapports depuis 20172012-20172007-2012DiscoursQuestions écritesArticles et tribunesInterviewVIDEOSVidéos octobre 2017Vidéos Septembre 2017Vidéos juillet 2017Vidéos mars 2017CONTACT
François Cornut-Gentille
Accueil | Contact | Politique de confidentialité
François Cornut-Gentille
Député de la 2ème Circonscription de Haute-Marne

Rapporteur spécial de la commission des finances
Vice-président du comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques
solutions informatiquesCroix lorraine réduite 03colonnade-5

DERNIERE VIDEO EN LIGNE

EN HAUTE-MARNE

Texte du discours de François Cornut-Gentille sur les crédits 2018 de la défense
07/11/2017

Pour un service ferroviaire performant en Haute-Marne. François Cornut-Gentille a adressé au président du conseil régional du Grand-Est et au président de SNCF réseau.
08/12/2017

PME et commerce haut-marnais à l'honneur
publié le 4 décembre 2017

Vendredi 1 er décembre, François Cornut-Gentille a visité deux symboles du dynamisme économique du Nord Haute-Marne.

FCG tribune 2017
Discours de François Cornut-Gentille sur les crédits 2018 de la défense
07 novembre 2017
20171201_113043
Dans le cadre de la mission d'évaluation de l'action de l'Etat en Seine-Saint-Denis menée depuis plusieurs mois, François Cornut-Gentille était dans les locaux du TGI de Bobigny à la rencontre des personnels pour échanger sur leur quotidien.
05/02/2018
courrier TER
Défense : la nouvelle loi de programmation militaire, une augmentation faciale qui cache des fragilités
publié le 8 février 2018

L’effort budgétaire présenté par le gouvernement comme exceptionnel n’est cependant pas inédit, comme l’atteste le rattrapage engagé par la LPM 2003-2009.
L’effort principal est repoussé après le quinquennat que ce soit en dotation budgétaire, en augmentation des effectifs ou en livraison des matériels. La LPM 2019-2023 adopte donc la même mécanique séduisante mais risquée que sa précédente mise en œuvre sous l’autorité du Président Hollande.

IMG_166711SNLE